Home

Rencontre pflimlin de gaulle
ANALYSES
Chronologie du retour au pouvoir du général de Gaulle en mai 1958

Rencontre pflimlin de gaulle
TÉMOIGNAGES
Chronologie du retour au pouvoir du général de Gaulle en mai 1958

Rencontre pflimlin de gaulle
DOCUMENTS
Chronologie du retour au pouvoir du général de Gaulle en mai 1958

Rencontre pflimlin de gaulle
REPÈRES
Chronologie du retour au pouvoir du général de Gaulle en mai 1958



Online dating sites that are completely free

Rencontre pflimlin de gaulle Dossiers thématiques Chronologie du retour au pouvoir du général de Gaulle en mai 1958

Chronologie du retour au pouvoir du général de Gaulle en mai 1958


Positives of dating site uk best 1958

15 avril 1958  Démission du gouvernement de Félix Gaillard. 
17 avril 1958  Un appel est lancé demandant le retour au pouvoir du général de Gaulle.
18 avril 1958  A Paris, création d'un Comité républicain pour l'appel au général de Gaulle. 
11 mai  1958  L'éditorial de l'Echo d'Alger, signé Alain de Sérigny lance un appel direct au général de Gaulle : "Je vous en conjure, parlez, parlez vite, mon général". 
12 mai 1958  Formation du gouvernement par Pierre Pflimlin. 
13 mai 1958  A 17 heures, soulèvement à Alger, occupation du Gouvernement général et création d'un Comité de Salut public.
  Le gouvernement de Pierre Pflimlin est investi à l'Assemblée nationale.
14 mai 1958  Le Comité de Salut public d'Alger lance un appel au général de Gaulle pour constituer un gouvernement de Salut public. 
15 mai 1958  Le général de Gaulle déclare "se tenir prêt à assumer les pouvoirs de la République". 
16 mai 1958  L'Assemblée nationale vote l'état d'urgence. Le général Ely, chef d'état-major général donne sa démission. 
   Foondation de l'Association nationale pour l'appel au général de Gaulle dans le respect de la légalité républicaine présidée par Bernard Dupérier. Le siège de l'Association est fixé 5, rue de Solférino.
19 mai 1958  Le général de Gaulle tient une conférence de presse au palais d'Orsay au cours de laquelle il explique sa déclaration du 15 mai. 
22 mai 1958 Antoine Pinay rend visite au général de Gaulle à Colombey-les-deux-Eglises. 
24 mai 1958  Un Comité de Salut public, essaimé de celui d'Alger, se constitue à Ajaccio. 
26 mai 1958  Le général de Gaulle rencontre Pierre Pflimlin, président du Conseil, au domicile de M. Bruneau, conservateur du domaine de Saint-Cloud. 
27 mai 1958  Le général de Gaulle publie un communiqué indiquant qu'il a entamé le processus régulier nécessaire à l'établissement d'un gouvernement républicain capable d'assurer l'unité et l'indépendance du pays. Il désapprouve par avance toute action ou initiative qui porterait atteinte à l'ordre public. 
28 mai 1958   Démission du gouvernement de Pierre Pflimlin. 
   Manifestations à Paris en faveur de la défense de la République.
  Le général de Gaulle rencontre dans la nuit André Le Troquer, président de l'Assemblée nationale et Gaston Monnerville, président du Sénat au domicile de M. Bruneau, conservateur du domaine de Saint-Cloud.
29 mai 1958  A 5 heures du matin, le général de Gaulle retourne à Colombey-les-deux-Eglises.
   Dans un message aux Assemblée, le président de la République René Coty annonce qu'il a décidé de faire appel au "plus illustre des Français".
   De retour à Paris, le général de Gaulle s'entretient à 19 heures avec le président René Coty au palais de l'Elysée. 
   A 21h. 30, le général de Gaulle publie un communiqué dans lequel il annonce ses conditions pour gouverner : pleins pouvoirs et mandat constituant. 
  A 21h. 30, le président Coty publie un communiqué annonçant qu'il a fait appel au général de Gaulle pour former le nouveau gouvernement et que celui-ci a accepté
  Dans la nuit, le général de Gaulle regagne Colombey-les-deux-Eglises.
1er juin 1958  A 15 heures, le général de Gaulle lit sa déclaration d'investiture devant l'Assemblée nationale qui lui accorde à 21h. 15 par 329 voix contre 224.
   Le général de Gaulle publie la composition de son ministère.
2 juin 1958  L'Assemblée nationale accorde les pleins pouvoirs au gouvernement du général de Gaulle et vote le projet de loi le chargeant de la réforme constitutionnelle, projet qui sera soumis à référendum.
3 juin 1958  La session parlementaire est suspendue.
3-7 juin 1958  Le général de Gaulle effectue un voyage en Algérie.